RESSOURCES HUMAINES

Comment recruter pour du télétravail (Home office)

Découvrez maintenant toutes les facettes de ce contrat de travail !




Comment bien gérer un recrutement pour un poste en home office ? Vous souhaitez franchir le pas et proposer un emploi en télétravail à un collaborateur en place dans l’entreprise ou tout simplement par le biais d’un nouveau recrutement. Que ce soit un recrutement en internet ou un recrutement en externe, vous avez besoin de vous assurer que ce type de contrat de travail est bien en adéquation avec l’emploi que vous allez proposer. De plus, vous aimeriez connaître toutes les facettes de ce type de contrat de travail avant de vous engager.

Je vous propose de voir ces points ensemble afin de vous donner toutes les informations nécessaires pour faire le bon choix. Dans un premier temps, nous allons voir ce qu’est le home office.

Qu’est-ce que le télétravail ?

Le télétravail ou home office est un contrat de travail signé entre l’employé et l’entreprise pour permettre à ce salarié d’exercer son activité professionnelle en dehors des locaux de l’entreprise de façon occasionnelle ou de façon régulière. Le développement d’activités autour du digital permet ainsi de mettre en place ce type de contrat de travail avec comme optique de s’inscrire dans une démarche d’amélioration de l’organisation du travail.

Le télétravail a encore beaucoup de mal à s’implanter dans les entreprises même si nous voyons à ce jour de nettes évolutions par rapport aux années 2000. Ce problème s’explique par une inquiétude des entreprises car, elles perdent le contrôle du temps de travail de ses salariés. Elles sont également obligées de revoir leur système managérial afin de l’adopter au home office. Il est bon de noter que 70% de la population active est favorable a ce type de contrat dès que cela est possible.

Les avantages et les inconvénients du home office

Je vous propose de commencer par les aspects négatifs du home office pour passer ensuite sur les aspects positifs.

Les inconvénients

Travailler en dehors des locaux d’une entreprise aura obligatoirement un impact sur l’employé s’il a besoin d’avoir des contacts sociaux. En s’éloignant de l’entreprise, l’isolement et la solitude peuvent se faire ressentir pendant le temps d’adaptation. Enfin, la communication dans l’entreprise doit-être repenser avec de nouveaux modes de communication s’ils ne sont pas déjà opérationnels dans l’entreprise comme Skype, Slack, WhatsApp, etc. Pour finir, il est plus difficile d’avoir des informations sur les évolutions et les changements d’organisation au sein de l’entreprise.

Les avantages

En proposant des contrats en home office, l’entreprise devient plus attractive et montre sa volonté à vouloir s’adapter pour le confort de ses salariés. Elle a également un vivier de talents plus important puisqu’elle s’affranchit des barrières géographiques. Autre avantage, en passant ses collaborateurs avec ce type de contrat, l’entreprise est en mesure de réduire considérablement la taille de ses locaux. De plus, il est prouvé que l’employé aura un gain de productivité et de concentration bien plus élevées. Il fournira ainsi un travail de meilleure qualité, car il sera beaucoup moins dérangé par le téléphone et ses collègues de travail. La distance permet aussi de ne pas subir le caractère ou les mauvaises humeurs que peuvent avoir certains collaborateurs. Ce mode de travail permettra à l’employé de faire des économies non négligeables sur le transport et sur les repas s’il ne sont pas déjà pris en charge par l’employeur. Sur le plan physique, l’employé diminuera son niveau de stress et il sera moins fatigué, sa qualité de vie n’en sera que meilleure. Pour finir, il gagnera en flexibilité sur l’organisation de sa vie professionnelle.

Recrutement pour du home office

Je vous ai présenté le contrat en home office avec ces inconvénients et ses avantages, je vais maintenant vous présenter les points supplémentaires à aborder lors de l’entretien pendant la phase de recrutement. Vous allez devoir adapter votre recrutement en y ajoutant quelques étapes.

La passion de son metier

Le candidat passionné par son métier aura beaucoup plus de facilité à travailler à distance. En effet, un candidat passionné par son travail sera trouver chaque matin la motivation nécessaire pour commencer la journée. Je vous conseille de questionner le candidat sur l’intérêt qu’il a pour ce poste et s’il s’est fixé des objectifs à moyen et long terme. Ces questions vous permettront de faire ressortir son niveau de passion et de motivation pour le poste à pourvoir.

La communication entre collaborateurs

La communication est fondamentale pour travailler en home office, car le collaborateur va certainement exercer son activité professionnelle avec une équipe, avec d’autres collaborateurs. La collaboration doit se faire naturellement. Il doit pouvoir se faire comprendre des autres, et de façon claire et précise comme s’il était en face de son interlocuteur.

Le candidat qui souhaite travailler en home office doit-être en mesure de s’approprier rapidement les outils de communication à distance. Que ce soit, Skype, Slack, WhatsApp, il doit être à l’aise avec cette méthode de communication.

Je vous conseille dans un premier temps de lui demander les outils de communication à distance qu’il a l’habitude d’utiliser. Ensuite, vous devez tester le candidat en lui proposant un premier entretien en vidéoconférence. Pendant cet entretien à distance vous allez pouvoir vérifier son savoir-être, sa manière de s’exprimer devant une caméra, sa manière de s’exprimer devant vous. Si le candidat est en relation avec les clients et les partenaires de l’entreprise, il est également important de vérifier que sa tenue vestimentaire soit bien en adéquation avec les codes vestimentaires de l’entreprise. Dans le cas contraire, s’il n’a donc pas d’interlocuteur externe à l’entreprise, je vous conseille de ne pas vous formaliser sur sa tenue vestimentaire, car vous pourriez passer à côté du talent que vous recherchez.

communication – teletravail

L’autonomie

Le candidat qui a comme objectif d’exercer une activité professionnelle depuis chez lui doit être en mesure de faire preuve d’une très forte autonomie, car il sera beaucoup moins managé par l’entreprise. Pour cela, vous devez vous assurer que le candidat sera en mesure d’organiser son travail journalier et qu’il se fixera des objectifs à atteindre avec des taches à réaliser impérativement. Pour évaluer son autonomie, je vous conseille de demander au candidat de se projeter dans une journée de travail afin qu’il vous décrive les tâches qu’il va accomplir lors de cette journée.

Le cadre de travail

Dans la majorité des cas, le candidat optera pour travailler de chez lui, mais il est possible qu’il choisisse un espace de travail partagé (co-working). Il est donc important de s’assurer que le cadre de travail offre des conditions optimums pour exercer son emploi. Je vous conseille de vérifier que le candidat est un espace, une pièce dédiée à son activité professionnelle pour pouvoir s’isoler de sa vie privée pendant les heures de travail. Assurez-vous également qu’il ne sera pas dérangé par les membres de sa famille et que rien ne perturbera sa concentration pour qu’il soit pleinement opérationnel.

Le temps de travail

Il est important de déterminer les horaires de travail du collaborateur. Peut-être voulez-vous imposer les horaires de bureau ? Ce qui signifie que ceux qui aiment travailler tôt le matin ne correspondront pas à votre demande. De plus, il est également indispensable de définir les plages horaires de la semaine ou le salarié peut être contacté par l’entreprise et les autres collaborateurs.

Vous allez devoir trouver un juste milieu afin que le candidat puisse réduire son amplitude d’horaires pour gagner en confort de vie et qu’ils puissent avoir aussi une plage horaire définie afin de pouvoir communiquer facilement avec les autres collaborateurs.

La période d’essai

Mettre en place une période d’essai va vous permettre de vous rassurer. Ainsi vous allez pouvoir évaluer ça façon de travailler, ça productivité, ça façon de communiquer et s’il est en mesure de rendre ses travaux dans un délai imparti.

Une fois la période d’essai terminée, faite un bilan avec le collaborateur et profitez-en pour effectuer les ajustements si cela nécessaires par rapport à ceux que vous aviez fixés des le départ. Enfin, formalisez une charte d’accord.

Mon avis sur le télétravail

Finalement, ce contrat en télétravail offre au télétravailleur un confort de vie non négligeable. Il donnera donc son maximum afin de pouvoir le conserver. Toutefois, franchir le pas n’est pas simple, car l’entreprise doit donner sa confiance, tout comme son collaborateur doit la gagner.

Pourtant l’entreprise donne sa confiance depuis de nombreuses années à ses commerciaux itinérants en ne sachant pas forcément leurs activités journalières dans le détail … Alors, pourquoi ne pas faire de même avec le contrat en home office ? N’est-ce pas le résultat qui importe le plus au final ?

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Faites-le-nous savoir en diffusant cet article autour de vous et en le partageant sur les réseaux sociaux !






Découvrez-en plus

RESSOURCES HUMAINES